• La rédaction

Charbonnières ne veut pas devenir une ville-dortoir mais garder son caractère de village

Outre les constructions qui mitent depuis plusieurs mois les versants Ouest et Est de la commune de Charbonnières-les-Bains, le centre du village connaît une dangereuse accélération de projets immobiliers :  Villa les Bleuets (ex-dentistes), Maison de la presse, ancien petit Casino et plus urgent... le projet de résidence-Seniors. 


Square de Verdun demain : vue de la gare. Perspective cassée, qualité paysagère oubliée, percée visuelle supprimée...

Si nous ne sommes pas opposés à implanter une résidence adaptée aux personnes âgées à Charbonnières, bien au contraire, la difficulté de trouver un terrain idoine au centre n'autorise pas la municipalité actuelle à accepter un projet gigantesque tel que celui envisagé à la place de la Villa Lamartine (salle associative dont AVF, lieux où les assistantes sociales reçoivent les enfants, local infirmières) face à Super U.

L'espace vert actuel en terrasse, une trouée verte qui fait le charme de notre centre, sera englouti. Ce qui renforcera la bétonisation des façades de la rue. Cette suppression d’espace vert sur la parcelle 144, est aggravée par la construction sur la parcelle juste au-dessus de 2 immeubles de 33 logements avec une hauteur de 11m90,


- le nombre prévu de logements (25) et des 3 nouveaux commerces accroitront encore les besoins en stationnement que les parkings privés ne comblent pas, dans un secteur déjà saturé de voitures.


Les Charbonnois ont été invités à consulter en mairie le projet et à y marquer leur opposition. Consultation qui s'est achevée le vendredi 5 juillet 2019.

Nous vous invitons à continuer de signer la pétition mise en ligne par l’association ASPEC (Association de Sauvegarde du Patrimoine et de l’Environnement de Charbonnières-les-Bains) portée au commissaire enquêteur, en Mairie le vendredi 12/07 dernier : cliquez ici  pour découvrir la pétition en ligne.


#residencesenior #centrevillage #ASPEC #petition


Michel Calard

 

©2019 Ensemble Charbo 2020