Marche ou crève ! L’affolement du Maire de Charbonnières et de son équipe éclate au grand jour…

Mis à jour : 20 oct 2019


Marche ou pas marche ce samedi 5 octobre sur les pavés de Charbonnières ?

Une triste première dans l’histoire de notre commune ! Le Maire de Charbonnières-les-Bains vient de notifier, par arrêté municipal, le refus d’une autorisation sollicitée par l’association charbonnoise ASPEC pour une marche dans la commune prévue ce samedi 5 octobre 2019.


Pacifique et pédagogique, cette association citoyenne souhaitait à cette occasion faire une visite commentée du village, et échanger avec les habitants de Charbonnières sur les multiples projets immobiliers dans le vieux bourg et le centre-ville.


L'invitation à la Marche du Village le 5 octobre 2019

Quelles peuvent être les motivations du Maire pour s’autoriser une telle interdiction ? Menaces pour l’ordre public ? Où y-a-t-il un danger à déambuler le nez au vent, sans banderoles ni porte-voix, dans la rue principale, l’Avenue Général de Gaulle, en commentant les nombreux projets qui vont transformer (ou déformer ?) le visage historique de notre village ?


Est-ce bien sérieux ? Existe t’il des risques de contusion en se baladant dans notre centre depuis trop longtemps en chantier ? Nous pensions que le Maire s’était pourtant engagé à rendre praticables les abords des zones de travaux pour accéder aux commerces - déjà assez meurtris par les retards de ce chantier interminable…


Cet épisode improbable est révélateur de la crainte grandissante du premier concerné que les électeurs ne se retournent contre la municipalité actuelle… Elle vient confirmer les dérives d’un pouvoir de décision unilatérale, sans écoute ni concertation, contrôlé et exercé par une équipe restreinte depuis 5 ans : le Maire, son adjoint à l’Urbanisme et celui des finances.


De mémoire de Charbonnois, aucun des anciens Maires de notre commune

- n’a imposé de limitation du nombre de membres élus ou non aux Commissions municipales et extra-municipales, y compris à ses élus d’opposition ;

- n’a privé le public de questions à l’issue des Conseils Municipaux

- n’a drastiquement limité la mise à disposition de locaux publics pour les listes de candidats aux prochaines municipales (sans même connaitre le nombre de celles-ci) ;

- n’a interdit à des Charbonnois de se réunir sur la voie publique


Il y a t’il en filigrane un sujet urbanisme et immobilier qui dérange, qui fâche ? Le constat est sans appel. La majeure partie des projets immobiliers est étudiée et décidée depuis 5 ans hors toute consultation des commissions Urbanisme ou Travaux. Et curieusement, l’adjoint aux patrimoine démissionnaire n’est pas remplacé… pour mieux concentrer les pouvoirs déjà autocratiques de ce triumvirat ?


Alors ce samedi 5 octobre, do or die* ? Marche ou crève ? Passez… il n’y a rien à voir ? Monsieur le Maire veut-il museler la voix des citoyens ? Faire crever la démarche de cette association ? Stopper toute initiative d’opposition ?


Le Maire et sa garde rapprochée prennent peur… Les élections municipales approchent, on l’a tous compris.


#marche #urbanisme #association #aspec


Le Poil à gratter 


*Marche ou crève, en anglais.

 
 

©2019 Ensemble Charbo 2020