• La rédaction

Réponse à la lettre de M. Arcos

En 1969, Jacques Dutronc chantait L’opportuniste dont je vous rappelle le second couplet :

“Il y en a qui contestent Qui revendiquent et qui protestent Moi je ne fais qu'un seul geste Je retourne ma veste, je retourne ma veste”


Comment ne pas être surpris à la lecture de la lettre du 16 janvier 2020 de Monsieur Arcos, lettre dans laquelle il évoque les têtes de listes de 2014, ainsi que son ralliement au Maire sortant Monsieur Eymard qui, à longueur d’articles et de discours, nous vante ses réalisations. Monsieur Arcos semble subitement et comme par enchantement succomber au miroir aux alouettes, pour pondre ce tissu de considérations courtisanes sur le bilan municipal et sur l’action du Maire.


Pourquoi notre maire si confiant sur son bilan recruterait-il dans l’opposition ?


Aurait-il besoin de Monsieur Arcos, appât de choix pour la pêche aux voix ?

Monsieur Arcos fait vœu d’allégeance à Gérald Eymard, notre Maire tout puissant, dont nombre de ses conseillers municipaux ont rendu les armes en cours de mandat, alors que d’autres préfèrent semble-t-il ne pas repartir avec un autocrate autosatisfait.


Souvenez-vous aussi que notre cher Maire, candidat à sa réélection, traitait en son temps l’opposition de « minorité ». Et demandez-vous pourquoi il recrute aujourd’hui un de ses opposants, un opportuniste prêt à saisir une occasion avantageuse de devenir adjoint au maire, et peut-être même, qui sait, Calife à la place du Calife…


Chers amis, ne soyez pas naïfs et ne vous laissez pas griser par cette phrase hypocrite : “C’est la preuve de la capacité d’ouverture et de rassemblement de Gérald Eymard et de son équipe”… ou de ce qu’il en reste, dirais-je ! Tout dans l’attitude et la gouvernance du Maire démontre l’inverse, et ce n’est certainement pas Monsieur Arcos, absent à la moitié des conseils municipaux et à toutes les commissions municipales du mandat, qui pourra prouver le contraire ! Il s’agit en fait de grandes manœuvres opportunistes, mises en place par des hommes du passé en vue de gagner les élections de mars prochain. Leur engagement n’est en rien une démarche noble et généreuse portée par des idées au service du bien commun et de la collectivité.


Chers amis, ne vous laissez pas duper par cette dérive opportuniste de certains, préoccupés par leur seule et unique carrière et dont les convictions, à l’image des girouettes, sont guidées par le vent. Comment pourrez-vous accorder de nouveau votre confiance à un individu qui a trahi celle de ses électeurs et de ses colistiers ? Soyez conscients que ce comportement n’a rien à voir avec l’engagement politique au sens noble du terme, et, les 15 et 22 mars 2020, faites confiance à ceux dont l’engagement politique est sincère, à ceux qui s’opposent aux compromissions, à ceux qui veulent œuvrer au service du bien commun. En un mot, faites confiance à Séverine Fontanges et à l’équipe Ensemble Charbo 2020 !


Le Poil à Gratter


#electionsmunicipales #charbonnieres #opposition #engagement

 

©2019 Ensemble Charbo 2020